Revue rapide de mes objectifs EF (Système EOS)
retour page matériels

Le CANON EF135mm f/2,0 L USM

Lancement Avril 1996
Prix de lancement au Japon 128.000 yen
Angle de champ (horiz., vert., diag.) 15°,10°,18°
Construction 8 groupes / 10 éléments
Diaphragme 8 lames
Ouverture minimale 32
Moteur Autofocus USM Annulaire
Distance de mise au point mini 0,90 m
Rapport de reproduction maximum x0,19
Diamètre filtres 72 mm
Parasoleil
ET-78II
Etuis souple LP1219
Etuis rigide non
Porte-gélat. III (para III*)
(5)
Porte-gélat. IV (para IV*)
(5)
Diamètre x Longueur max (mm) 82,5 x 112,0
Poids 750 g

Introduction

Le portrait est l'une des activités les plus anciennes en photographie, avec le paysage probablement.

Pour réaliser des portrait posés ou volés, il n'y a pas en théorie de focale interdite : tout est possible, y compris de réaliser un portrait avec un fish-eye ou avec un 1200mm. Cependant, certaines focales sont plus confortables que d'autres, tant pour le photographe que pour le modèle.

De plus, selon la focale utilisée, la distance de travail, et donc le point de vue vont changer donnant des effets de perspectives très différents ainsi que des déformations anamorphiques plus ou moins prononcées. Du niveau de ces effets dépendra la fidélité du cliché à la perception humaine habituelle des visages. On peut choisir de bouleverser les proportions et les perspectives, comme on peut préférer rester dans le classique.

On considère qu'en 24x36, les focales supérieures à 50mm permettent de respecter la perception habituelle des proportions des être humains lorsque l'on photographie un sujet torse/épaules/tête. Pour un portrait épaules/tête, le 85mm devient un peu plus indiqué, les 100-105mm faisant également bien l'affaire.

Ensuite, que ce soit pour réaliser des portraits plus serrés sans avoir à trop s'approcher (et choquer par une perspective inhabituelle) ou pour travailler à une distance plus lointaine afin de voler la photo, le 135mm devient très intéressant. Ce petit téléobjectif propose en plus une très grande ouverture de 2,0, c'est 2 fois plus de lumière qu'un f/2,8 ! De plus, la très grande ouverture combinée à la focale déjà un peu longue permet de jouer avec la profondeur de champ au point de la réduire à 4mm si l'on veut !

Construction

Au niveau construction, c'est un authentique L, avec tout ce que ça suppose de qualités de fabrication. La finition est superbe, le fût noir en métal est parfaitement réalisé. La bague de mise au point est fluide, parfaitement démultipliée. Bien entendu une finition qui ne souffre aucun reproche. En revanche, il n'est pas tropicalisé comme le sont les L plus récents.
La motorisation USM de l'autofocus est très rapide et silencieuse. La retouche manuelle du point est possible en mode autofocus One-Shot.
Comme tous les L, il porte le liseré rouge sur l'avant du fût, signe distinctif des optiques professionnelles de Canon.

Optique

La formule optique de ce petit téléobjectif repose sur deux lentilles UD. Les lentilles sont traitées contre les reflets par le procédé super-spectra (SSC) qui accroît le contraste en réduisant drastiquement les reflets internes.

La sensibilité aux reflets parasites (flare) est ainsi maintenue à des niveaux très faibles.

Autant le dire tout de suite, cet objectif est l'un des plus performants de la gamme EF, toutes séries et toutes époques confondues !

Le piqué, le contraste sont à des niveaux extrêmement élevés dès la pleine ouverture.

A f/2, ce 135mm enfonce tout ce qui existe. Il se laisse rejoindre au centre à partir de f/5.6 par des ténors tels que le très superlatif EF 85mm f/1,8 USM et le EF 100mm f/2 USM. Par contre, il les distance tous sur les bords à toutes les ouvertures.

Il s'agit donc d'un objectif qui du point de vue qualité optique ne souffre aucune critique et dans lequel on peut avoir une confiance totale, quelle que soit l'ouverture.

Divers

L'objectif est livré avec son imposant pare-soleil (ET-78II) et un étui souple (LP1219). Il accepte le multiplicateur EF x1,4 et le doubleur EF x2, qui le transforment respectivement en un 189mm f/2,8 L USM et un 270mm f/4 L USM !

Conclusion

Il semblerait que les ingénieurs opticiens de Canon ont été touchés pas la grâce quand ils ont conçu le EF 135mm f/2 L USM. Les qualités optiques sont exceptionnelles sur tout le champ, dès la pleine ouverture.
Il est proposé à 1259€ au tarif officiel 2007 et on peut se le procurer pour 950€ au marché gris.
La luminosité de ce petit téléobjectif en font une redoutable alliée lorsque la lumière vient à manquer, tant en portrait qu'en photos de sport en salle.

retour page matériels