Revue rapide de mes objectifs EF (Système EOS)
retour page matériels

Le CANON EF85mm f/1.8 USM

Lancement Juillet 1992
Prix de lancement au Japon 58.000 yen
Angle de champ (horiz., vert., diag.) 24°, 16°, 28°30'
Construction 7 groupes / 9 éléments
Diaphragme 8 lames
Ouverture minimale 22
Moteur Autofocus USM
Distance de mise au point mini 0,85 m
Rapport de reproduction maximum x0,13
Diamètre filtres 58 mm
Parasoleil
ET-65III
Etuis souple ES-C13/LP1014
Etuis rigide LH-B12
Porte-gélat. III (para III*)
(5)
Porte-gélat. IV (para IV*)
(4)
Diamètre x Longueur (mm) 75 x 71,5
Poids 425 g

Introduction

Le 85mm est une focale idéale pour le portrait. C'est un petit téléobjectif qui donne une distance de travail suffisante pour que les visages ne soient pas déformés par la perspective, tout en évitant d'avoir besoin de 3 mètres de recul pour cadrer un portrait tête-épaule de son sujet. Ce qui, couplé à une grande ouverture, le rend particulièrement efficace en intérieur.
Toutes les grandes marques proposent des 85mm et Canon ne déroge pas à la règle. La focale se décline en deux ouvertures, f/1,2 et f/1,8. Le f/1,2 est un L (maintenant remis au goût du jour en mark II - avec étanchéité revue selon les critères modernes de la série L), le f/1,8 est plus modestement une version grand public. Le f/1,2 L est plus lumineux d'un diaphragme et 1/6ème, plus insensible aux lumières parasites (traitement SuperSpectra), mieux construit et beaucoup plus lourd.

Construction

Sans être un série L, le 85mm f/1,8 n'est est pas moins très bien construit. L'impression dégagée est bonne et on sent l'objet massif et solide. Le fut est noir, en plastique ABS haute résistance est très bien fini.
L'autofocus de type USM est très rapide, très silencieux et très précis.
La bague de mise au point est douce, précise et la retouche du point est possible en mode AF one-shot. Il possède une échelle de distance sous une petite fenêtre de protection. Des rappels de profondeur de champ à f/22 ornent la petite fenêtre.

Optique

Les performances optiques de ce 85mm f/1,8 sont excellentes.
Le vignetage déjà très faible à pleine ouverture (0,3IL à f/1,8) disparaît vers f/2,0 (donc très vite) et le piqué devient excellent et homogène sur tout le champ à partir de f/2,8. Entre f/1,8 et f/2,8, le centre est très bon, les bords bons.
Le contraste est très bon, dès la pleine ouverture et la tonalité neutre. Les aberrations chromatiques sont très faibles malgré l'absence de lentille en verres spéciaux (0,03%).
Des performances optiques de très haute tenue, au niveau des meilleurs série L. Le f/1,2 L est aussi bon pour chaque ouverture et offre bien entendu 1 diaphragme et 1/6ème de plus.
Le diaphragme électromagnétique offre 8 lames ce qui lui permet de proposer des flous d'arrière plan très esthétiques.

Divers

L'objectif est vendu seul, sans pare soleil et sans étuis. Je lui ai offert le pare soleil ET-65 III qui est indispensable avec toutes les optiques.

Conclusion

Idéal pour les portraits sans flash, ce petit téléobjectif est très bien construit, léger et il offre une qualité optique exceptionnelle pour un prix très contenu. Au tarif officiel 2007 de 479€ (379€ au marché gris) il est l'un des meilleurs rapports qualité/prix que la gamme EF. Certes son grand frère le f/1,2 offre plus d'un diaphragme de mieux mais pour 4 fois le prix du f/1,8 et 600g de plus.

EF 85mm f/1.8 USM (1992)
EF 85mm f/1.2 L USM (1989)
EF 85mm f/1.2 L USM Mk II (2006)


retour page matériels