Le Blog de l'Accro du Tic Tac


M'écrire : contact@accrodutictac.net

2/6/2005

Revue rapide du CANON EOS 20D

Classé dans: — l'accro du tic tac @ 11:26 pm

Voilà, j’ai dépassé les 250 photos avec le EOS 20D et voici en quelques mots mon avis sur ce boîtier.
Je suis passé du trio magique A1-F1New-T90 à cet appareil numérique de dernière génération sans aucune difficulté. L’ergonomie est excellente et pour qui a l’habitude des produits de la marque, on est chez soi. Par exemple, la très pratique et indispensable roulette sous l’index droit qui permet de décaler les programmes sans quitter l’oeil du viseur était apparue sur le T90. Je l’ai naturellement retrouvée, et avec plaisir, sur cet EOS.

Voici une liste non triée et un peu en vrac des nombreux points forts du Canon EOS 20D :
- la qualité d’image exceptionnelle (piqué, couleurs, contraste, dynamique)
- les 8,2 Millions de pixels qui autorisent de bon agrandissement (jusqu’au A3! en 200 dpi) ou des recadrages généreux
- des images très neutres, sans effet de durcissement ou de saturation artificiels
- une bonne gestion de la balance des blancs
- une gestion du bruit bluffante qui enterre toute la concurrence (les images à 3200 ISO sont parfaitement utilisables !)
- une mesure de lumière complète, sophistiquée très et très efficace (E-TTL II, mesure matricielle 35 zones couplée à l’autofocus etc.)
- une vitesse exceptionnelle (latence de 0,2s au déclenchement, traitement des images par le processeur DIGIC II permettant 5 images par secondes sans renoncer à la qualité…)
- un autofocus à 9 points de mesure ultra rapide, efficace et très sensible (de -0,5 IL à 18 IL)
- une construction solide (capots en magnésium habillant un châssis en acier)
- une taille très agréable (ni trop gros, ni trop petit). Ca a l’air con, mais c’est important quand on met des objectifs un peu sérieux dessus
- une ergonomie excellente (les deux roues codeuses, les boutons bien placés, le joystick 8 directions etc.)
- les informations dans le viseur sont suffisantes (il manque les ISO pour que ce soit super complet)
- viseur clair à fort grossissement (0,9x) avec correcteur dioptrique intégré et un dégagement oculaire de 20mm
- un écran LCD d’affichage des paramètres rétro éclairé
- des possibilités de réglage immenses: on peut se constituer des pellicules virtuelles en réglant les paramètres de contraste, de saturation etc. et les appeler en quelques secondes
- la possibilité d’enregistrer en mode RAW+JPEG en conservant les 5 images par seconde
- le rapport qualité /prix excellent

Bon, bien entendu, il y a des points améliorables que je vous livre pèle mêle
- le capteur n’est pas protégé de la poussière (soit par écran, soit par un système d’auto nettoyage)
- le coefficient de recadrage (improprement appelé multiplicateur de focale) de 1,6 qui transforme un 24mm en un équivalent 38mm plus quelconque - cela oblige à lui offrir un bon zoom grand angle qui heureusement existe. Adepte des grandes ouvertures, j’ai choisi un Sigma 18-50mm/F1:2,8 (équivalent 28,8-80mm en 24x36) qui est très bon !! Mais pour retrouver les perspectives du 24mm en argentique, il faudrait un 15mm dont les caractéristiques géométriques sont difficiles à maîtriser, pour obtenir une image correcte, ce qui commence à faire des objectifs très chers.
- pas de vraie mesure spot (sur moins de 5% du cadre) - le 20D permet une mesure sélective sur 9% du cadre
- un champ couvert par le viseur de 95% (pas le 100%)
- l’écran de contrôle des images un peu petit comparé aux capacités image de l’appareil (mais ce n’est pas catastrophique)

Pour résumer donc, le 20D est une extraordinaire machine à faire des photos. Secondé par un trio de bons objectifs (Sigma EX 18-50mm/2,8, 24-70mm/2,8 et 70-200mm/2,8), la qualité des images qui sont produites par le capteur maison CMOS secondé par le processeur DIGIC-II est tout bonnement époustouflante.
De plus, le EOS 20D est très agréable à utiliser. Ceci d’une part grâce à son ergonomie soignée, mais également du fait d’une grande réactivité très agréable. Que ce soit la mesure de lumière, le délai de réaction à l’allumage, la latence lorsque l’on presse le déclencheur ou encore l’autofocus, l’écriture des grosses images sur la carte Compact Flash (Sandisk Ultra II 2Go) tout est ultra rapide et efficace.

Bref, un coup de maître de Canon.

Réalisé avec WordPress